Les Beaujos de la Castafiore

Pour fêter l’arrivée du beaujolais nouveau, Effervescence vous a proposé une dégustation sur le thème de Tintin : Les Beaujos de la Castafiore !

Pour la petite histoire, le Beaujolais Nouveau est célébré le troisième jeudi du mois de Novembre, et ce, depuis 1985. Il s’agit d’un vin produit à partir du cépage Gamay, de la récolte de la même année.

Et comme le veut la tradition, l’Aztec Zic était là pour nous faire écouter ses plus beaux morceaux !

La dégustation s’est d’abord ouverte sur le Beaujolais Nouveau de la Maison Lafond. C’est un vin à la robe rouge limpide et claire, aux reflets violacés. Au nez, il s’agit d’un vin expressif et parfumé, avec des notes de mûres et de groseilles. On a également des arômes de fruits noirs. En bouche, il possède une attaque fraîche et fruitée, laissant place à une bouche ronde et généreuse.

Il était accompagné de toasts au caviar d’aubergines et aux rillettes de porc, ainsi que de boulettes de chèvre, tomates séchées, oignons, miel et sésame.

Puis, nous avons pu apprécier le Beaujolais Nouveau du Domaine de Vallières. Il possède une robe brillante, également aux reflets violacés. Au nez, il comporte des arômes de cerise et de réglisse. Il est puissant et aromatique. On ressent les fruits rouges et une pointe d’épices. C’est un vin rond en bouche, avec une attaque souple et fruitée qui laisse transparaître les épices.

En accompagnements, nous avions des petites pizzas au jambon et mozzarella et des verrines de gaspacho au chorizo, poivrons et oignons.

Ensuite vint le Beaujolais Nouveau de Miche Guignier, un vin à la robe rouge pâle et aux reflets violines. Au nez, il est gourmand et simple. On dénote des arômes de groseille et de fruits rouges. En bouche, on retrouve les arômes de groseille, accompagnés d’épices discrètes. Il possède une attaque fraîche et acidulée.

Il était servi avec du brie, du camembert et du comté, ainsi que des cakes thon/poivrons et olives/tomates séchées.

Et enfin, le Beaujolais Nouveau Bio de Miche Guignier. Là était l’occasion d’observer (ou non) la différence entre un vin bio et un non bio, venant du même producteur. Il possède, tout comme le précédent, une robe rouge pâle aux reflets violines. Pour les arômes au nez, on reste sur ceux de groseille et de fruits rouges, en douceur et simplicité. Quant à la bouche, il en va de même, des arômes de groseilles et d’épices légères, un goût frais et acidulé.

Cette fois, le vin était accompagné d’un brownie-cheesecake-marbré et d’un crumble aux pommes.

C’est ainsi que s’acheva la dégustation, avec comme à notre habitude une petite tombola avec comme prix une bouteille de Bordeaux !

On espère du fond du coeur que vous avez pu profiter de cette soirée comme il se doit et que vous avez apprécié célébrer le Beaujolais Nouveau avec nous !

C’est avec plaisir qu’on vous retrouvera à la prochaine dégustation : la Champagne !

Un grand merci à l’Aztec zic pour avoir animé la dégustation. On aime toujours autant vous entendre jouer !

Merci également à Imago d’avoir pris des photos de l’événement, que vous pourrez retrouver directement sur leur site.

Cette entrée a été publiée dans News. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :